D'Or de givre

Pour cette vendange sur-murie, nous avons utilisé deux parcelles de cépages blancs très différents : la première est une parcelle de gewurztraminer, âgée d'une quinzaine d'années. Elle est perchée sur un haut de serre, avec un sol argilo-calacaire. La seconde est un viognier, située sur des colluvions du Plio-quaternaire. Ce terroir argilo-calcaire lui est particulièrement adapté.
La vendange de ces deux parcelles se fait (lorsque l'automne le permet...), entre fin octobre et début novembre, avec des raisins sur-mûris, passerillés, et botrytisés. Seules les années exceptionnelles sont vendangées. Les raisins sont récoltés manuellement en caissettes. Suit un pressurage direct et un léger débourbage. La fermentation démarre avec les levures indigènes dans les quinze jours qui suivent et se poursuit pendant de longs mois à cause de la quantité importante de sucre.